Témoignage : il fait appel à la Commission des jeux du hasard

Nous avons recueilli le témoignage d’un joueur qui, pour des raisons évidentes, souhaite rester anonyme. Celui-ci a fait appel à la commission des jeux du hasard, afin de se protéger de lui-même. En effet, cette autorité de régulation a la possibilité, sur demande de la personne concernée ou d’un tiers, d’appliquer une interdiction de casino. Voilà qui peut s’avérer particulièrement utile, notamment lorsque la santé d’un joueur est en danger. Découvrez un peu plus en détail l’histoire saisissante de ce joueur belge.

Avant de contacter la commission jeux de hasard Belgique, j’étais accro aux jeux d’argent

Ma première inscription sur un casino en ligne remonte à l’année 2014. À l’époque, je travaillais dans une startup et j’appréciais beaucoup mon job, même s’il me prenait du temps et surtout énormément d’énergie. Aussi, en rentrant chez moi, le soir, j’avais besoin de décompresser et de prendre un peu de bon temps. Je jouais principalement au poker, même si je me laissais parfois tenter par du blackjack.

Le casino en ligne a pris de plus en plus de place dans ma vie, si bien que j’y consacrais toutes mes soirées, mais aussi mes week-ends. J’ai commencé à refuser les invitations de mes amis, de ma famille, pour le concentrer exclusivement à cette pratique. Et bien sûr, les premières difficultés financières se sont fait sentir. Lorsque je gagnais de grosses sommes, je perdais deux fois plus les minutes qui suivaient.

Côté professionnel, ce fut une descente aux enfers. Je recevais des remontrances de mes supérieurs, à cause de mon manque de productivité. C’est vrai, je jouais très tard le soir et avais beaucoup de difficultés à me concentrer au travail.

J’ai décidé de m’auto-interdire de casino, grâce à la commission jeux de hasard Bruxelles

Un jour, j’ai ouvert les yeux grâce à un collègue, qui m’a mis devant le fait accompli. Toutefois, j’ai mis beaucoup de temps avant de contacter la commission des jeux du hasard. C’est vrai, il m’a fallu plusieurs semaines, pour bien comprendre la gravité de la situation. Puis, en 2017, j’ai enfin sauté le pas et ai téléphoné à la commission jeux de hasard Belgique.

Je conseille la commission des jeux de hasard Belgique contact, pour se sortir d’une situation difficile

C’est vrai, la commission jeux de hasard Bruxelles m’a vraiment aidé à sortir d’une mauvaise passe. J’ai été pris en charge par un conseiller, à qui j’ai pu expliquer ma situation. Il m’a alors expliqué que la meilleure solution, dans mon cas, était de m’interdire de jeux. J’ai donc décidé d’opter pour cette alternative drastique, mais très efficace. Cela fait maintenant deux ans que je suis interdit de casino, par ma propre volonté. Je recommande vivement la commission des jeux de hasard Belgique, à toutes les personnes qui se trouvent dans mon cas.

Comment sortir de la dépendance aux jeux d’argent ?

Comment la Commission des jeux du hasard peut aider les joueurs ?

Menu